Biographie

Vers la fin du siècle dernier (eh oui !) quelques amis, troubadours des temps modernes se rassemblent pour égrener jigues entraînantes et autres ballades irlandaises...

 

De rencontres en soirées, la troupe s’est formée,
D’année en année, les chemins se sont croisés.
Et la musique, universelle, demeure,
Blessant parfois l’âme et les coeurs.
Les uns continuent à venir, à aller...
Traversant le temps, scellant les amitiés.
Pour que musique sonne
Toute occasion est bonne,
Du vernissage local
Au réveil matinal,
Des petites communions
Au dernier réveillon...
Les routes asphaltées
Ont remplacé les chemins de traverses,
Portée par le vent, l’eau des rivières et le chant des oiseaux
Des quatre coins du monde.

Yer a Mad, c’est un peu l’auberge espagnole. Chacun y vient au gré de son plaisir, de ses disponibilités, de son envie de contribuer à un projet sans plus d’ambition que de divertir et de remuer ce terreau culturel que représente le passé et le présent de notre terroir voire celui de nos voisins, proches ou lointains.

 

 

 

 

 

Depuis l’âge de la culotte courte et des bas à passants, mais surtout durant les étés de 1993 à 1996 : Philippe Hérion et Denis Vellande passent leurs vacances à animer des veillées scoutes de maisonnées en feux de camp. Yves Bertrand et d’autres comparses, anciens scouts sont d’ailleurs souvent de la partie. En parallèle, Denis est sollicité par Vincent Mossiat (violon) pour l’accompagner à diverses occasions locales avec Georges Lognay (flûte). Une première représentation a lieu à Cortil-Wodon le 28 septembre 1996 pour l’inauguration officielle de la galerie de peinture de David Vellande. Le groupe se compose alors de Georges Lognay (flûte), Vincent Mossiat (violon) et Denis Vellande(guitare). Le répertoire est uniquement composé de traditionnels instrumentaux.

 

Yeramad en 1996 : Georges Lognay, Vincent Mossiat et Denis Vellande
Yeramad en 1996 : Georges Lognay, Vincent Mossiat et Denis Vellande

5 et 12 juin 1999 : Denis rassemble tous ses amis autour d’un projet de spectacle de musique celtique dans l’école où il est instituteur. Véronique Legrain et Bernard Lepoutre se joignent au groupe ainsi formé. Véro propose le nom "A votre santé" en breton. Sans savoir que l’orthographe est complètement différente mais séduits par le sens de la phrase, nous baptisons notre formation : "Yer a Mad". Le premier concert "appellation d’origine" a lieu à l’école de Cortil Wodon. A cette occasion, un choeurs d’enfants constitué d’élèves de l’école participe à l’événement. Le groupe, à ce moment, est composé de Philippe Hérion, Yves Bertrand, Véronique Legrain, Vincent Mossiat, Bernard Lepoutre et Denis Vellande. certains membres du groupe se partagent également dans une seconde formation baptisée Greenfields avec Laurence et Benoît Feltz.

 

Premier concert sous l’appellation "Yeramad" : Philippe, Denis et Bernard Lepoutre
Premier concert sous l’appellation "Yeramad" : Philippe, Denis et Bernard Lepoutre
Les enfants avec Vincent Mossiat, Benoît Feltz et Yves
Les enfants avec Vincent Mossiat, Benoît Feltz et Yves

2000 à 2003

Le groupe travaille sur de nouvelles reprises sous la direction musicale de Vincent Mossiat.

2003

Vincent, très occupé par son groupe Adaladje et ses cours à l’académie d’Eghezée, nous quitte pour faire place à deux jeunes musiciens : Benoît Bidaine et Jean-Baptise Heine qui forment parallèlement le Duo Tir Na Nog. Yves Bertrand part également travailler sur ses projets personnels et s’occuper de sa grande famille.

Yeramad au lieu-dit "le calvaire" à Cortil-Wodon le 15 août 2003
Yeramad au lieu-dit "le calvaire" à Cortil-Wodon le 15 août 2003

2004

Un ami de longue date, Franz Detry, dit Le Bounet, circonspect et hyper efficace dans l’organisationnel, se propose de structurer notre joyeux foutoir et de prendre en charge l’organisation générale de notre équipage.

Comme une fleur de printemps au joli mois de mai, Sophie Opfergelt nous arrive avec son violon.

Le 27 juin 2004 : un de nos premiers concerts avec Dame Sophie Opfergelt au violon
Le 27 juin 2004 : un de nos premiers concerts avec Dame Sophie Opfergelt au violon

Avec sa nouvelle composition, le groupe reprend avec énergie. Nous enregistrons cinq morceaux chez David Goffin. L’été est propice à plusieurs concerts : Aubechies, Ohey, Franc-Warêt... Autant de lieux prestigieux qui nous encouragent à poursuivre l’expérience.

2005

Quelques concerts mémorables comme celui de Namur (école Sainte Marie) où le transport de notre matériel fut sponsorisé par le magasin Match qui prêta généreusement un caddie sans caution. Nous sommes invités pour la première fois à Bernaux (Visé) où, ébahis par l’organisation et l’ambiance, nous jouons devant près de 3000 personnes rassemblées autour d’un gigantesque feu. Deux mois plus tard, nous nous retrouvons encore plus à l’est, au château de Eynenburg lors des Equirencontres. Nous terminons notre série de concerts par une représentation au casino de Spa où nous avons l’insigne honneur de précéder rien de moins que les charmantes danseuses du Celtic Legend. Nous y passons un weekend et, inspirés par les sources du coin, créons à cette occasion un divin breuvage qui nous accompagnera dans toutes nos revoyures : la bière flambée.

2006

Attiré depuis toujours par les vertes prairies et les moutons galopant (mais nous pensons que c’était surtout pour la Guiness et les belles rouquines), Jibé Heine nous fait ses adieux et part s’installer en Irlande. Nous continuons à alterner répétitions et concerts et sympathisons, notamment, avec l’exceptionnelle équipe organisatrice des fêtes de la moisson à Hemptinne qui nous invite pour clôturer l’édition sous un magnifique soleil de 15 août.

2007

Metzert, Bernaux (pour la seconde fois) et le Château de Fernelmont (Nova Villa) sont le théâtre de concerts animés. Jérome Swevers (basse) complète temporairement le groupe en l’espace de deux ou trois concerts dont un à Mouzon, en France pour la première fois.

2008

Pour compléter les cinq morceaux enregistrés en 2004, Bernard Fortz (ou DJ-KrayBen) nous propose de nous enregistrer. Nous mettons en boîte cinq autres morceaux qui nous permettent de préparer un CD "comme les vrais" ! La dynamique équipe de Nova Villa nous propose de remettre le couvert et d’animer une seconde fois leur festival médiéval au Chateau de Fernelmont. C’est à cette occasion que Bernard Lepoutre nous quitte et cède sa place à André Tilman à la voix et à la guitare.

2009

L’été est une saison que nous aimons. Du mois de juin au mois d’août, nous jouons à Chastres, à Cortil-Wodon (course de cuistax), à Hannut (fête de la musique) et dans un décor de rêve médiéval, où nous occupons deux soirées consécutives la scène haut perchée du Chateau de Franchimont. L’ambiance est à son comble ! Deux nouveaux musiciens arrivent dans notre auberge : Charline Malengreaux à la clarinette et Etienne Surkol à la basse. L’équipage se complète aussi d’un ingéson attitré en la personne de Bernard KrazyBen Fortz, d’un compère aux idées plus que lumineuses : Pierre Renson et d’une camera-web-women : Aurélie Bottriaux.

2010

Un CD que nous présentons devant un parterre de fans et de personnalités ainsi qu’un programme impressionnant de concerts pour un groupe amateur viennent confirmer le 10e anniversaire de Yer a Mad. Santé !!!

2011

Tandis que Charline fait ses valises pour de longues vacances en Australie après un dernier concert à Namur à l’occasion de la Saint Patrick, nous continuons avec des projets plein la tête : sous l’impulsion de André, le groupe s’est mis à la compo et s’est mis en tête de préparer un second CD. Par ailleurs, Benoît, très occupé sur sa thèse, se fait remplacer par le jeune et talentueux Lorcan Fahy. Les CD s’arrachent et concerts se succèdent : Fernelmont, Marsinne (festival "musiques et traditions"), Namur (Fêtes de Wallonie) et Gelbressée, tout ça rien qu’en un mois...

2012

L'année 2012 commence par la Saint-Patrick à Mesnil l'Eglise et l'arrivée de la jeune Camille Matthews au violon et de Luc Wautier à la sonorisation, une fine oreille.

Ensuite nous jouons à la fête de l'HAIM à Sclayn fin mai et pour la quatrième fois dans les murs séculaires du Château de Fernelmont à l'occasion du festival médiéval de Nova Villa

Début septembre, nous nous produisons sur la scène de la Halle aux Foires de Libramont à l'occasion des fêtes de Wallonie. 

Malheureusement, l'année se termine tragiquement par la disparition de notre ami Denis Vellande, pionnier et boute-en-train du groupe. Il nous quitte emporté par la maladie.

2013

En 2013, nous continuons les répétitions avec encore plus d'envie de bien faire. L'envie de profiter de chaque instant de la vie et l'envie de continuer le projet "Yeramad" comme l'aurait souhaité Denis. 

Nous accueillons notre responsable média et internet Aurélie Bottriaux au chant pour faire les secondes voix avec André ainsi que Fred Hameleers à la cornemuse et à la présentation.

Nous nous rendons ainsi en terres liégeoises pour célébrer la fête irlandaise de la Saint-Patrick à Dison.

Courant de l'année, Bernard Lepoutre, un ancien nous revient avec sa guitare.

Fin 2013, c'est Simon Wolfs, violoniste prometteur qui nous rejoint. En quelques petites répétitions, il maîtrise déjà notre répertoire.