Ambiance périgourdine au Château

En ce dernier dimanche du mois d’août, le comité de jumelage de Fernelmont recevait leurs homologues de Coursac, charmant village du Périgord dont la réputation des produits de bouche n’a d’égal que la jovialité de ses habitants. C’est que le comité avait eu la délicate attention d’inviter notre groupe pour animer l’apéritif servi dans la salle d’armes du splendide château de Franc-Warêt.

Au terme d’un discours de courtoisie échangé entre les maires des deux communes qui se sont d’ailleurs mutuellement offert l’œuvre d’un artiste local, Yeramad a ouvert le bal pour une heure de concert dans une ambiance qui est passée très rapidement de festive à endiablée.

De chouettes retrouvailles donc puisque nous n’avions plus joué en public depuis le mois de mars et que le line-up du groupe a, une fois de plus et selon la formule traditionnelle de l’auberge espagnole, évolué sensiblement : Charline accorde sa clarinette pour quelques saisons sur les plages australes et Benoît, occupé par une thèse à défendre prochainement, partage l’agenda de nos concerts avec un nouvel ami que nous allons tenter, tel un tendeur ayant repéré l’oiseau rare, de mettre définitivement dans notre cage : Lorcan Fahy, violoniste et mandoliniste aussi talentueux que sympathique !

Partager cet article: