Soirée « Bal folk » à Franc-Warêt

Franc Warêt est un village qui a déjà entendu nos rengaines plus d’une fois et les vieilles pierres du château résonnent encore de nos mélopées celtiques.

 

Les joyeux parents avaient parié gros en organisant un bal folk sans trop savoir si le succès serait au rendez-vous. Il le fut au-delà des espérances tant par l’importance du public que par la qualité des jeunes musiciens de Wallachdrom et Simistral, les groupes académiques de Hannut et Eghezée, dirigés par l’un des piliers fondateurs de Yeramad : Vincent Mossiat. Durant plus de quatre heures, la piste de danse n’a pas désempli. Il faut dire que Dame Marinette avait mis tout le monde « sur le même pied ». C’est tard dans la nuit que Yeramad a foulé la scène pour clôturer ce qui s’apparentait plus à une fin de veillée qu’à un concert. Et puis, tel le marchand Petrouchka, de « dorée » nous étions pleins et nous étions contents, nous étions fatigués et nous avons bu ; jusqu’au matin nous avons ri et chanté.