A Beauv’chain, à Beauv’chain, sur un petit cheval brun...

Le souvenir était bon et nos frasques au Château de la Calamine, il y avait juste un an, avaient laissé de bons souvenirs, tant pour nous que pour nos hôtes.

Cette année, c’est à Beauvechain que nos désormais amis cavaliers avaient élu domicile pour un weekend de rando à dos d’équidé. Nous étions attendus à 18h00 pour la collation (tartines de filet d’Anvers) et le check-up de la sono. On ne sait ce qui s’est passé sous la bombe mais, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’accueil fut des plus "cavaliers". Normal dira-t-on pour une fédération équestre... Bref, après une bonne demie heure d’attente d’un GO au fait du programme de la soirée, nous entrons dans la grange. Déception : pas de sono (ben oui, ça ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval...). Quelques essais nous prédisent une soirée difficile. En effet, il est vite apparu que le meilleur ami du cheval (dire à ma maman) n’est pas un as de l’organisation... La soirée fut donc laborieuse tant pour nous que pour les quelques fans qui ont tenté de brefs instants d’essayer quelques pas sur nos gigues (le trot et le galop notamment). Bah, soyons « bon prince »(noir), nous ne garderons pas un souvenir impérissable de notre visite à Beauvechain mais, selon la formule, « paix aux hommes de bonne volonté »... On s’est quand même bien amusé !