Escale au Relais d’Engoran

En un beau soir torride d’Assomption, Yer A Mad, à l’invitation du Sire François et de sa Dame, a planté son bivouac pour quelques diableries au Relais d’Engoran.

Après de solides, somptueuses et copieuses agapes, de tables remplies de victuailles plus accueillantes les unes que les autres, le groupe a établi ses quartiers autour de l’âtre heureusement éteint en ces périodes de canicule.

 

 

Ce fut là le lieu de réjouissances diverses où les talents des joyeux troubadours purent s’exprimer à l’envie.

Cela permis même à Ben, pour l’occasion dans son costume de ménestrel, de revêtir son hanap (déjà presque vide) de son nouveau porte-voie.

 

Aprés avoir tiré quelques caisses, Yeramad a tiré sa révérence,...